L’amende pour les piétons soulève la controverse au Maroc

La police de la circulation dans les villes marocaines a infligé des amendes aux piétons qui enfreignent les règles de la circulation et ne respectent pas les passages piétons lorsqu’ils traversent les rues.

Au niveau de la rue Mohamed V au centre de Rabat, nous avons examiné les policiers infliger des amendes de 25 dirhams pour chaque citoyen qui ne respectait pas les passages piétons.

Selon le code de la route de 2010 relatif aux sanctions pénales pour les piétons, une amende de 20 à 25 dirhams est infligée à chaque contrevenant qui emprunte la voie publique sans prendre les précautions nécessaires pour éviter tout danger, que ce soit contre lui ou contre autrui.

Les nouveaux amendements, qui ont été approuvés par le parlement en 2016, ont limité l’amende à 25 dirhams.

Posted by Selma El Menyar